fbpx

La résilience

Résilience

La résilience

« La résilience, c’est l’art de naviguer dans les torrents. » B. Cyrulnik

La résilience est un très bon atout pendant la grossesse et l’accouchement.

La résilience c’est la capacité de retrouver son état initial après un choc. C’est aussi la capacité de pendre du recul face aux situations difficiles et de trouver une solution pour continuer vers son objectif, souvent par un autre chemin, ou un cours d’eau.

La résilience est une compétence. Elle s’apprend, à tout âge. Mais comment faire?

 

Quelques pistes:

 

Voici quelques pistes pour développer sa résilience:

 

  • Prendre du recul face aux situations. Imaginez que vous quitter la pièce où vous êtes, vous voyez la situation depuis le toit de l’immeuble, depuis les nuages, depuis la couche d’ozone, depuis la lune. Comment est votre problème / challenge maintenant?
  • Se fixer des objectifs SMART (simples, mesurables, atteignables, réalistes, avec une définition de temps).
  • Développer et entretenir les relations positives avec votre entourage. Les relations que nous entretenons ont un impact sur notre confiance. Donnez de l’énergie aux relations positives, et éloignez vous de celles qui vous sont toxiques. Cela ne veut pas dire que vous n’allez plus jamais leur parler, mais simplement regarder cette relation avec plus de recul.
  • Tenir votre journal du positif – avoir un cahier de kifs! Avoir de la gratitude pour les événements de votre journée aide à rester concentrer sur le positif.
  • Accepter le changement, c’est la seule constance de la vie.
  • Prenez soin de vous. S’accorder de l’importance et du temps, permets d’en accorder sincèrement aux autres par la suite.
  • Oser prendre des décisions. Les décisions soulagent, même si elles sont des fois difficiles à prendre. Ou alors décider de décider plus tard, à ce moment-là, laissez le problème où il est. Cela ne sert à rien de le ressasser 10x fois si avez choisi de vous en occuper un autre jour.
  • Partagez ce que vous ressentez. L’expression des émotions est indispensable. Je vous parle souvent qu’il faut apprendre à vos enfants à exprimer leurs émotions, il faut les aider à trouver les mots, le vocabulaire quand ils ne l’ont pas encore. C’est pareil pour les adultes. Sauf que nous n’avons pas forcément été élevé dans un environnement où nous avions le droit d’exprimer nos émotions (“mais non, t’as pas mal!, fais pas la chochotte!”). alors ayez un peu d’indulgence et de patience avec vous-même. Si vous avez besoin d’aide les cours ou livres de Communication non violente peuvent être un bon début.
  • Accepter vous comme vous êtes, c’est le premier pas vers l’amour de soi. Ayez confiance en vos propres forces et capacités.

 



Pin It on Pinterest

Shares
Share This